L’Etat islamique vu par l’historienne Bat Ye’or



 

 
Michel Garroté  --  Bat Ye’or (photo), historienne et spécialiste de la dhimmitude des chrétiens et des juifs dans le monde musulman, porte un regard, à la fois lucide et alarmant, sur l'Etat Islamique (EI) et sur les récents attentats qui ont frappé la France et le Danemark (ci-dessous quelques extraits ; voir lien en bas de page ; © Bat Ye’or).

Question - Un nouveau facteur est apparu : l’Etat islamique qui s’inscrit dans la pérennité théologique et juridique du djihad.

Réponse - Un nouveau facteur est apparu : l’Etat islamique qui s’inscrit dans la pérennité théologique et juridique du jihad et de la guerre contre les mécréants. Compte tenu qu’il n’y a jamais eu un aggiornamento théologique de l’islam et que les pays musulmans ont reconnu dans la charte de l’OCI (2008) s’enraciner dans les principes de l’islam, on doit pour comprendre la situation de l’Europe, l’interpréter selon le cadre juridique et idéologique dans lequel la situe le jihad qui n’a jamais été abrogé. On pourrait dire qu’Eurabia instaurait un état de trêve conditionnelle qui n’excluait pas le terrorisme pour obliger l’Europe à exécuter à la fois ses obligations contre Israël, et sur le plan intérieur la promotion de l’immigration musulmane, clé de voûte du projet méditerranéen. Maintenant, l’Europe et l’Amérique ont donné un coup de pied dans la fourmilière, prodigué des armes aux islamistes qu’elles ont poussé à la rébellion contre les anciens dictateurs. L’Ummah a éclaté en tribus et clans hostiles les uns aux autres et manipulés par les financiers de la guerre.

Question - Est-ce l’effet de la division entre l’Etat islamique et les pays du « statut quo » qui rejailli sur des musulmans incontrôlés nés en Europe, et dans ce cas l’avenir proche promet d’être cauchemardesque ?

Réponse - Les musulmans d’Europe ne sont pas incontrôlés. Les terroristes sont organisés et agissent rationnellement dans la logique du djihad et du dar al-Harb. Ce sont les Européens et leurs leaders qui sont fautifs d’ignorer leurs principes et leurs croyances. La division est devenue un chaos de guerres et de barbarie qui n’épargnent personne. Mais les musulmans d’Europe ne sont pas incontrôlés. Les terroristes sont organisés et agissent rationnellement dans la logique du jihad et du dar al-Harb. Ce sont les Européens et leurs leaders qui sont fautifs d’ignorer leurs principes et leurs croyances. Ces leaders ont fait preuve de leur incroyable incompétence pour n’avoir pas prévu ce désastre en s’étant installés dans le déni depuis quarante ans alors qu’ils ont l’obligation d’assurer la sécurité de leurs concitoyens (fin des extraits ; voir lien en bas de page ; © Bat Ye’or).


© Bat Ye’or
   
   
  

Commentaires

  1. "Ces leaders ont fait preuve de leur incroyable incompétence pour n’avoir pas prévu ce désastre..."

    Sauf un: Jean-Marie Le Pen. Seul contre (presque) tous, depuis au moins quarante ans!

    Qu'on ne vienne pas me dire qu'il n'était pas un leader politique en charge des affaires: il n'est plus l'heure de jouer sur les mots.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire