Nouvelle biographie - Mahomet buvait trop




 


 
Michel Garroté  --  Mahomet buvait trop. Sa vie sexuelle était un échec. Et il s’est marié, non pas avec soixante-dix-sept vierges, mais avec une vieille femme, pour de l’argent, par-dessus le marché. Cette narration apocryphe fait partie d’un livre satirique (et non pas d’une « nouvelle biographie »…) que va publier l’auteur kamikaze danois Kare Bluitgen le 27 février. Titré « Le Meilleur Livre », l'ouvrage met en scène l'époque du prophète Mahomet à La Mecque, où les grandes religions défendent toutes leur livre comme étant le meilleur (et que le meilleur gagne, au sens biblique du terme, par pitié).

C’est ce même Kare Bluitgen carrément blutig qui, de manière indirecte, est à l’origine de l'affaire des caricatures en 2005 : l'auteur avait écrit un livre pour enfants sur la vie du Prophète, mais ne trouvait aucun dessinateur qui accepte de l'illustrer. Afin de le soutenir, et dans le but de voir s'il était possible de dessiner le Prophète dans un pays comme le Danemark, le quotidien Jyllands-Posten avait ensuite cherché - et trouvé - 12 apôtres dessinateurs, masochistes, inconscients ou les deux. Ce sont leurs caricatures qui avaient déclenché une série de protestations (bel euphémisme) dans le monde musulman.

Cela fait maintenant quatre ans que Kare Bluitgen travaille sur son livre. Quatre ans dans un blockhaus sous haute protection pour railler Mahomet, c’est rude. Mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que son pamphlet blasphématoire sortirait cinquante jours exactement après l’attentat islamique contre Charlie Hebdo, et deux semaines après les attentats islamiques à Copenhague. Il va falloir transformer les librairies danoises en camps retranchés et envelopper les livres vendus dans des boîtes en titane. Un gilet pare-balle sera offert à chaque personne osant acheter ce torchon islamophobe.

Reproduction autorisée avec mention :


Source :


Avertissement :


« Le blog de Michel Garroté a été supprimé ». Voilà le message que certains de mes lecteurs ont vu apparaître sur leur écran, lorsqu’ils ont tenté d’accéder à mon blog. La raison de cet incident est simple : ces derniers jours, un nombre incalculable de sites et blogues ont fait l’objet de cyber-attaques (et, non, « le blog de Michel Garroté » n’a pas été supprimé et moi non plus je n’ai pas été supprimé…). Si cela devait se reproduire, vous auriez alors plusieurs solutions : « rafraichir » la page d’accueil de mon blog ; revenir plus tard sur mon blog ; introduire les mots « le blog de Michel Garroté » dans la recherche Google ; ou encore, lire mes articles sur http://www.lesobservateurs.ch/ et sur http://www.resiliencetv.fr/. Il est clair que les gauchistes et les islamistes vont sans doute continuer leurs cyber-attaques contre les blogues tels que le mien. Il va falloir apprendre - toujours plus - à vivre avec cela.
   
   

Commentaires