Russie : sol-air Anteï-2500 pour l’Iran. Merci Obama !



 

 
Michel Garroté  --  La Russie propose à l'Iran des systèmes sol-air antiaériens Anteï-2500 à la place des S-300 dont la livraison avait été suspendue en septembre 2010 suite aux sanctions adoptées contre l’Iran par le Conseil de sécurité de l'ONU dont la Russie est membre. L’Anteï-2500 constitue une version modernisée du S-300. En clair, la Russie ne se sent plus concernée par les sanctions adoptées contre l’Iran par le Conseil de sécurité de l'ONU, sanctions qui, il est vrai, concernaient des S-300 et non pas des Anteï-2500…

Cette « proposition » de Moscou à l’Iran est - évidemment - une réaction à l’attitude radicalement antirusse d’Obama et de l’Union Européenne (UE). Non seulement Obama pousse vers une nouvelle guerre entre l’Europe et la Russie. Mais en plus, il met désormais Israël dans une situation de danger létal.

En effet, l’Iran équipé d’Anteï-2500 signifie l’Iran en mesure de protéger - et donc de pouvoir utiliser - son programme nucléaire et balistique. La Russie n’aurait pas fait cette « proposition » aux mollahs sans l’attitude irresponsable d’Obama dans le conflit russo-ukrainien. Obama : l’islamo-gauchiste qui hait les Américains, les occidentaux, les blancs, les juifs et les chrétiens.

A noter que de nouvelles discussions se tenaient lundi 23 février 2015 à Genève sur le nucléaire iranien avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se rendra très bientôt aux Etats-Unis pour exposer devant le Congrès américain - qui pourrait avoir une influence sur le sort de cet accord - pourquoi cet accord est effectivement dangereux pour Israël, pour la région et pour le monde entier.

Reproduction autorisée avec mention :
  
  
  

Commentaires