Evêques français islamo-catholiques, nihilistes et suicidaires



 

 
Michel Garroté  --  Après l'attentat « évité » (par hasard) contre des églises, à Villejuif, dans le Val-de-Marne, en France, le Premier ministre français Manuel Valls a indiqué que 178 lieux de culte catholiques bénéficient d'une protection spécifique (178 sur les 45’000 que compte la France…). « Les autorités religieuses – c'est vrai pour les églises catholiques comme pour les autres – sont en lien constant avec le ministère de l'intérieur », a affirmé le Premier ministre (« comme pour les autres », surtout lorsque les « autres » sont des mosquées…).

« En janvier, c'est la liberté d'expression, les forces de l'ordre, les Français juifs qui ont été visés », a-t-il ajouté. « Cette fois-ci sans doute (...) c'étaient les chrétiens, les catholiques de France qui étaient visés, pour la première fois, (...) deux églises étaient dans le viseur de cet individu » (cette fois « sans doute ». Pourquoi « sans doute » ? Il n’y a aucun « doute » sur ce sujet !).

La conférence des évêques de France, dans une déclaration hallucinée, juge « prématuré » le renforcement de la protection des lieux de culte catholiques. « La partie du plan Vigipirate concernant cette protection pourra évoluer le cas échéant dans le cadre de la concertation menée avec le ministère de l'intérieur », indique-t-elle dans un communiqué surréaliste.

Quant aux églises, « elles doivent rester des lieux ouverts, des lieux d'accueil, conforme à l'esprit même de la religion catholique. Les menaces terroristes, quelle qu'en soit la teneur, ont pour objectif de semer la peur, les catholiques n'y céderont pas », écrivent les évêques français qui visiblement sont tombés sur la tête.

L’Etat français veut éviter aux catholiques de se faire exploser par des kamikazes djihadistes. Et les évêques français préfèrent que des catholiques se soient effectivement fait exploser par des terroristes islamistes, avant d’envisager leur protection post-mortem. Les évêques français (qui apparemment n’entrent jamais dans une église) sont-ils devenus islamo-catholiques, nihilistes et suicidaires ?

Reproduction autorisée avec mention :

  
  

Commentaires