La double mort des chrétiens en terre d’islam



 

 
Christian Makarian, lexpress.fr  --  La morne indifférence qui recouvre le sort des chrétiens d'Orient ne relève pas de la sphère de l'étranger lointain, ni des « dommages collatéraux » inhérents à la vague de destruction qui ravage actuellement le Moyen-Orient, certaines zones de l'Afrique et en partie l'Asie (voir lien vers source en bas de page). Elle est le puissant révélateur du malaise nihiliste qui ronge l'Europe.

Dans un livre prenant, qui mêle le vécu et l'analyse, Sébastien de Courtois avance une explication qui nous éclaire (Sur les fleuves de Babylone, nous pleurions. Le crépuscule des chrétiens d'Orient, Stock) : « Cette indifférence est liée à un rejet de notre propre reflet dans le miroir, comme si le fait d'avoir été nous-mêmes chrétiens devait nous interdire de nous intéresser à cette réalité. Avec une vision étroite de la laïcité - ce qu'elle n'était pas à ses débuts - nous avons jeté le bébé avec l'eau du bain, réservant les questions du fait religieux à la seule sociologie, puis à la sphère politique, ce qui est pire, le laïcisme devenant à son tour une idéologie de remplacement » (voir lien vers source en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

http://leblogdemichelgarrote.blogspot.ch/

Et mention source :

   
   

Commentaires

  1. Grégoire de Tours 201518 avril 2015 à 09:38

    "En terre d'islam"? Mais les églises brûlent aussi en France.

    Dans la nuit du 18 avril 2015, l’église de Saint-Martin-le-Beau a été incendiée suite à des actes criminels. Au moins cinq départs de feu ont été relevés dans cette petite commune de l’Indre et Loire à une vingtaine de Km de Tours. 25 voitures et la porte de la Mairie vandalisées, une cabine téléphonique et des poubelles incendiées, et cinq voitures brûlées au pied de l’église du XIIème classée monument historique qui a été incendiée.

    La « morne indifférence » de la communauté internationale –et française- qui assiste, sans réagir,à l’extermination de la chrétienté est une trahison, un véritable sabordage du droit humain le plus élémentaire au profit du pire des obscurantismes religieux : l’islam.

    À l’indignation du Citoyen Laïc face à cette intolérance absolue des islamistes à l’égard des non islamisés, face à leur haine de la Démocratie, des Libertés individuelles, de notre Liberté de penser, de notre vie parfois, Valls répond par des interdits anti-laïcs et liberticides.

    Dans son discours d’annonce des 200 millions d’euros qu’il destine à la défense des « islamistes de France », pas une fois Valls n’a prononcé le mot honni de LAÏCITÉ.
    Normal, direz-vous, puisque ce projet ne concerne que la seule communauté vivant en France à refuser la Laïcité et à la détruire : les musulmans salafisés.

    Effet Charlie, l’assassinat de 18 français en janvier 2015 par des islamistes revendiqués a transformé ces bourreaux en victimes. Il ne se passe pas de jours sans que des représentants de cette « communauté » n’exigent de nouvelles entorses aux Libertés publiques, au droit d’expression, à la Laïcité. Le délit de blasphème avait été rétabli de fait par la loi Gayssot, et l’on peut craindre qu’il suffise de quelques dizaines d’autres Français assassinés par des fous d’allah pour que le gouvernement taubiresque de Valls-Hollande condamne la pensée rationnelle scientifique.
    L’antijudaïsme, faussement intitulé « antisémitisme », ce ne sont pas les chrétiens de toutes obédiences, les shintoïstes, les bouddhistes et hindouïstes qui le pratiquent. Antijudaïstes, les athées et les antithéistes le sont encore moins puisque leur pensée rationnelle les conduit à rejeter tous les obscurantismes religieux, sans distinction. Alors qui ?

    Qui a tué des Français en Janvier, en particulier des français de confession juive ? Des chrétiens ? Non : des islamistes. Qui a assassiné des américains, des tunisiens, des égyptiens, des lybiens, des yéménites et des israéliens aussi, parce qu’ils étaient de confession juive ? Des chrétiens ? Non des islamistes.
    Foffana, Mérah, Kouachi, Coulibaly, les tueurs de l’état islamique et de boko haram, les assassins permanents d’al qaida et d’aqmi, qui ont tué et tueront encore, de quoi se revendiquent-ils ? De St Pierre de Rome ? Non, de La Mecque.

    Qui a brûlé des ouvrages inestimables par bibliothèques entières, qui a détruit des pans de patrimoine de l’Humanité parce que non conforme à leurs fanatismes, qui a anéantit à l’explosif des œuvres d’art monumentales et broyé des statues multi-millénaires, en Afghanistan, en Syrie, en Irak ? Des athées, des chrétiens, des Juifs… ? Non ! des fous d'llah!
    Enlèvements, rançons, esclavagisme, destruction de Cultures, lapidations, égorgement, assassinats de masse, tout ça n’est-il pas plutôt l’exclusivité barbare des coranisés mahometants ?


    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire