Jean-Marie le Pen fout le feu à sa baraque



 

 
Michel Garroté  --  Il a la réputation de « foutre le feu à la baraque ». Or, voici que lundi 26 janvier 2015, un incendie a endommagé le domicile de Jean-Marie Le Pen, à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, rue Hortense, où habitent le président d'honneur à vie du Front National et son épouse Jany Paschos (je n’ai pas chaud, sauf que là c’est chaud). La flamme du Front National, quel symbole désormais ! Le vieux menhir a été interviewé par Paris Match (ci-dessous ; voir aussi lien vers source en bas de page).

Paris Match. Que s'est-il passé ?

Jean-Marie Le Pen. Ma maison personnelle, notre maison, a brûlé.

Entièrement ?

Oui, je crois. Presque tout.

Avez-vous été blessé ?

Oui légèrement à la joue, sur le haut de la pommette. J'ai réussi à sortir par la fenêtre mais dans ma hâte, j'ai trébuché et je suis tombé sur le sol de la terrasse. Rien de grave.

Vous étiez seul dans la maison ?

Oui. Mon épouse Jany n'était pas là.

Avez-vous eu peur ?

Peur ? Je n'ai jamais peur. A part d'une seule chose que je répète souvent : que le ciel ne me tombe sur la tête ! C'est mon côté breton.

Savez-vous ce qui a pu provoquer l'incendie ?

Non, je ne le sais pas. J'espère que l'enquête le dira.

Vous avez l'air choqué...

Les flammes étaient hautes. Il ne reste plus grand chose. Les dégâts sont impressionnants.

Reproduction autorisée avec mention :


Source :

   
  

Commentaires