Monsieur Charlie et Madame Hebdo sont morts



 

 
Michel Garroté  --  On me dit que selon les médias français « l'attaque contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo qui a fait douze morts à Paris suscite le choc et l'horreur au sein de la communauté internationale qui a multiplié les messages de soutien à la France ». « Le choc et l'horreur au sein de communauté internationale » ? C’est qui « la communauté internationale » ?

Le choc et l’horreur parce que les victimes sont principalement des journalistes gauchistes ? Combien de victimes en Syrie, en Irak ? Des centaines de milliers de morts et des millions de réfugiés. Bon, d’accord, pour les familles des victimes de la tuerie au siège de Charlie Hebdo, c’est douloureux. Mais je trouve hypocrite et indécent d’en faire un événement mondial avec pleins de gens qui se déclarent choqués et horrifiés.

Lorsque des terroristes palestiniens assassinent des familles juives israéliennes, personne n’est choqué et horrifié, au contraire, c’est jugé normal. A cause de qui ? A cause d’Israël évidemment ! Lorsque les mercenaires de l’Etat islamique (EI) mettent à feu et à sang le Proche et le Moyen Orient, personne n’est choqué ou horrifié, sans quoi il y a longtemps que l’Occident aurait réduit en miettes les colonnes infernales de l’EI.

Mais là, avec Charlie Hebdo, dans les jours, les semaines, les mois et les années à venir, les médias et les politiciens vont nous faire la totale : chaque année, le 7 décembre, l’on fera mémoire… Et les autres victimes de par le monde ?

Reproduction autorisée avec mention :
 
http://leblogdemichelgarrote.blogspot.ch/
   
  

Commentaires

Enregistrer un commentaire