Ce qui est permis à Charlie Hebdo est interdit à Valeurs Actuelles



 

 
Michel Garroté  --  Ce qui est permis à Charlie Hebdo jusqu’à l’extrême, est interdit à l’hebdomadaire français Valeurs Actuelles. En effet, le directeur de la publication de l'hebdomadaire Valeurs actuelles, Yves de Kerdrel, est condamné ce mardi 3 février 2015 à 2’000 euros d'amende pour soi-disant « provocation à la discrimination envers les musulmans », pour sa « Une » représentant une Marianne voilée.

Conclusion : quand le très merdique Charlie Hebdo chie dans la gueule des musulmans, ce n’est pas islamophobe ; mais quand Valeurs Actuelles aborde un important sujet de société, il est condamné en justice. Le régime socialo-islamophile français se couvre de ridicule dans le monde entier. Je Suis Charlie c’est fini.

Reproduction autorisée avec mention :

   
   

Commentaires

  1. Il faut interdire le délit de blasphème, réintroduit par les lois Pleven, Gayssot, ainsi que par la Halde chiraquienne et la commission Machelon sarkozyste.
    Texte de Malika Sorel et pétition à diffuser largement.

    http://www.laicite-republique.org/restons-charlie-abrogeons-le-delit.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire