USA - Le musulman assassiné collectait des fonds



 

 
Michel Garroté  --  Trois jeunes musulmans, membres d’une même famille, ont été assassinés, ce mois de février 2015, dans leur appartement situé dans la ville universitaire de Hapel Hill, en Caroline du Nord, aux États-Unis : Deah Barakat, Yusor Abu-Sahla et Raza Abu-Sahla. Le suspect dans cette affaire, Craig Stephen Hicks, un voisin des victimes âgé de 46 ans, s’est rendu lui-même à la police.

Deah Barakat avait lancé une collecte de fonds pour venir en aide aux victimes du conflit syrien, victimes stationnées dans des camps de réfugiés. Il avait lancé l’opération sur un site de financement participatif, YouCaring.com, avec la Syrian American Medical Society (SAMS). Il s’agirait apparemment de venir en aide aux victimes de l’Etat islamique (EI).

La question est de savoir si les Syriens membres de YouCaring.com et de de la Syrian American Medical Society ont quitté la Syrie pour fuir le régime de Bachar al-Assad ou pour fuir l’Etat islamique ; et de savoir à qui profite le crime perpétré par Craig Stephen Hicks.

Dans le passé, YouCaring.com est venu en aide aux victimes de l’Etat Islamique. La question est de savoir si l’argent collecté par YouCaring.com, avec la Syrian American Medical Society, est utilisé aux fins invoquées, ou s’il est en partie détourné, une fois qu’il est arrivé sur place, à d’autres fins, moins honorables.

Initialement, la récolte de fonds devait rapporter 20'000 $. Avec la mort de Deah Barakat, la récolte a rapporté 400'000 $, soit vingt fois plus. Espérons que cette somme servira à acheter du matériel médical et non pas létal.

Reproduction autorisée avec mention :

   
  

Commentaires