L’évêque négationniste Williamson va sacrer un évêque !



 

 
Michel Garroté  --  Jeudi 19 mars 2015, en la Fête de St-Joseph, l’évêque négationniste, excommunié par Rome depuis 1988, Mgr Richard Williamson (photo ci-dessus), va sacrer évêque  --  au monastère traditionaliste non-reconnu par Rome de Santa Cruz, au Brésil  --  l’abbé schismatique Jean-Michel Faure, un Français, sans avoir fait de démarche à Rome. Williamson c’était fait expulsé, en 2012, de la très traditionaliste Fraternité Sacerdotale St-Pie X (fondée par le Français Marcel Lefebvre à Ecône) après avoir tenu, en 2008, des propos négationnistes sur l’holocauste. Cela faisait longtemps que le narcissique Williamson ne s’était livré à quelque pitrerie sédévacantiste.

Mgr Richard Williamson avait nié l’existence des chambres à gaz dans un entretien diffusé par la télévision suédoise, affirmant que les preuves historiques allaient « massivement à l’encontre des six millions de Juifs gazés délibérément ». Auparavant, Williamson avait déclaré au Catholic Herald, que « Les Protocoles des Sages de Sion » (ce document est à la fois un faux et un plagiat, comme l’on démontré Victor Loupan et Pierre-André Taguieff), « Protocoles » censés révéler un complot juif pour dominer le monde, Mgr Williamson avait déclaré au Catholic Herald que ces « Protocoles » seraient soi-disant authentiques. Pour Mgr Williamson, les Juifs luttaient et lutteraient encore pour la domination du monde « afin de préparer l’avènement de l’Antéchrist à Jérusalem ». Shmuel Trigano, dans un article intitulé « Un scandale qui tombe à pic », donne un point de vue juif sur la question qui mérite d’être lu.

Rappelons que Williamson n'est pas et n'a jamais été un évêque catholique romain ; il est toujours suspens a divinis ; il n'a pas le droit de célébrer les sacrements dans une église catholique, pas même la messe, ni de prêcher ; il a été jusqu’en 2012 membre de la Fraternité Sacerdotale St-Pie X, qui n'est toujours pas en pleine communion avec l'Eglise catholique ; et l’ordination épiscopale de Williamson a été illicite et n'est pas reconnue par l'Eglise catholique.

Reproduction autorisée avec mention :


Sources :



Mes analyses sur l’affaire Williamson :




   
  

Commentaires