De roubles russes dans les caisses du Front national ?



 

 
Michel Garroté  --  Des hackers russes auraient piraté le compte mail et le portable d'un haut responsable politique à Moscou et auraient découvert des textos (SMS) échangés par ce haut responsable avec un proche de Vladimir Poutine, concernant un soutien politique du Front national à la politique russe en Ukraine. En contrepartie, le parti de Marine Le Pen aurait reçu un soutien financier (des prêts) de banques russes. Les hackers livrent des détails sur ces communications.

« Mettez http://leblogdemichelgarrote.blogspot.ch/ dans vos favoris ! »

Ainsi, selon eux, Timur Prokopenko, responsable des médias et d'Internet au sein de l'administration présidentielle russe, aurait échangé 66 SMS, parmi les 40’000 SMS depuis son téléphone, entre 2011 et 2014, au sujet de Marine Le Pen et du Front national. Avec qui ? Avec un interlocuteur principal, identifié sous le nom de Kostia. Derrière ce pseudonyme, se cacherait un soutien indéfectible de Vladimir Poutine, un certain Konstantin Rykov, député à la Douma de 2007 à 2012 (voir lien vers source en bas de page).

Il faut tout de même préciser ici qu’aucune banque française n’ayant consentis le moindre prêt au Front national, celui-ci s’est tourné vers les banques russes. Quant aux hackers russes, leurs affirmations ont d’abord été relayées par Mediapart, une officine gauchiste française… Cela dit, il est également vrai que Poutine offre une plateforme d’information au Front national sur le site russe francophone http://fr.sputniknews.com/...

Reproduction autorisée avec mention :


Source :
 
 
JE PUBLIE AUSSI DES ARTICLES SUR : http://www.lesobservateurs.ch/ et RESILIENCETV
 
Avertissement :


« Le blog de Michel Garroté a été supprimé » ; ou encore, « déplacé » : voilà le message que certains de mes lecteurs voient apparaître sur leur écran, lorsqu’ils tentent d’accéder à mon blog. La raison de cet incident est simple : un nombre incalculable de sites et blogues font l’objet de cyber-attaques. Or, non, mon blog n’a pas été supprimé. Si cela se reproduit, vous avez plusieurs solutions : « rafraichir » la page d’accueil de mon blog sur votre écran ; revenir plus tard sur mon blog ; introduire les mots « le blog de Michel Garroté » dans la recherche Google ou tout autre moteur de recherche ; ou encore, lire mes articles sur http://www.lesobservateurs.ch/ et sur http://www.resiliencetv.fr/. Il est clair que les gauchistes, les islamistes (et quelques faux amis) vont continuer leurs cyber-attaques contre les blogues tels que le mien (en fait je suis très flatté…).
  

Commentaires

  1. Au moyen âge, la justice du mur pas encore élyséen, mais déjà royaliste fabriquait les on-dits pour en faire des quarts de preuve par paquets de huit. À 32 on-dits, on tenait une preuve pour brûler un innocent. Laissons ces magouilles journalistiques à la médiacratie gôchiste majoritaire, voulez-vous !

    Ainsi, "des hachers auraient piraté..." ça rappelle les écoutes sauvages de Sarko par Buisson ou le piégeage anti-Sarko de Fillon par Jouyet, "le conseiller très proche" de Hollande.
    Marine Le Pen et son parti ont besoin de financement, comme de vulgaires candidats "démocrates" à la présidence des US, comme des Strauss-kahn, des Jupé ou des bayrou. Et alors? Les politiciens n'ont pas tous de généreux Berger pour remplir l'escarcelle du parti.
    On imagine bien que les banques ne veuillent pas prêter à une organisation qui ne leur veut pas que du bien. Alors pourquoi ne pas demander à la Russie, d'autant que la presse nous apprend que Tzipras le grec rencontre aujourd'hui V.Poutine pour parler grosse monnaie. L'argent russe serait bon pour un grec et mauvais pour une Française? Allons-donc!
    Qui faut-il aider, dans ce pays où les musulmans exigent 4000 mosquée, que toute la gauche et la droite* vont satisfaire à ce diktat irrationnel du pire obscurantisme religieux: l'islam mortifère, détruisant de fait le peu de cultture judéo-chrétienne qui subsistait encore dans notre "cher vieux pays".
    * CF F.Lefevre, porte parole de l'UMP hier 7/4

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire