La RATP censure le génocide des Chrétiens





 
Michel Garroté  --  Or donc, la RATP se sert de la laïcité française comme prétexte pour censurer un appel aux dons pour les chrétiens d'Orient. Concrètement, la RATP a refusé de mentionner sur une affiche publicitaire que le concert des prêtres se fera au profit des chrétiens d'Orient. Plus concrètement encore, il s’agit du concert intitulé "Les Prêtres" qui se déroulera le 14 juin prochain à l’Olympia. La RATP a justifié sa vilaine censure par cette même laïcité-rap à géométrie variable qui - par ailleurs - est excessivement islamophile (voir ici : http://ripostelaique.com/leche-babouches-la-ratp-accepte-la-pub-musulmane-et-refuse-celle-des-chretiens.html).

Chose suffisamment rare pour être soulignée, Valérie Boyer, député UMP, et, Valérie Pécresse, également députée UMP, ont eu le courage de dénoncer le sectarisme de la RATP, et donc implicitement de Metrobus, la régie publicitaire de la RATP, ainsi que du socialiste Gérard Unger, Président-directeur général de Metrobus. Merci aux deux Valérie ! (Voir plus bas leurs prises de position).

Bref, en résumé, on extermine des chrétiens en terre d’islam, mais la RATP serre les fesses et invoque l’absolutisme laïcard pour cacher et censurer cette extermination. Si des musulmans étaient massacrés ou se faisaient rapter dans des pays chrétiens ou présumés tels ou encore par des Israéliens en Cisjordanie, la RATP aurait plébiscité l’appel aux dons par voie d’affiches, au nom de la lutte contre l’islamophobie, au nom du vivre ensemble, au nom de la société multiculturelle, au nom des Droits de l’Homme et au nom du Hallal-mon-cul-c’est-du-couscous-poulet.

La prise de position de Valérie Boyer

Valérie Boyer, député UMP des Bouches-du-Rhône, ne décolère pas : "Pourquoi le génocide perpétré par l'Empire ottoman est-il seulement associé aux Arméniens ? Les survivants arméniens forment une communauté mieux organisée que les autres, ils ont la capacité d'entreprendre un vrai travail de mémoire. Ce n'est pas le cas des Assyro-chaldéens, pourtant massacrés au même moment et pour les mêmes motifs. C'est pourquoi il faudrait une loi qui reconnaisse officiellement leur martyr et qui en punisse la négation. C'est sur ce massacre que la Turquie moderne s'est constituée. On est dans un négationnisme d'Etat insupportable qui constitue un nouveau génocide contre la mémoire de ce peuple.

Valérie Boyer : Cent ans plus tard, n'avez-vous pas l'impression que l'histoire se répète en Syrie et en Irak ? Bien sûr. Les Assyro-chaldéens qui ont fui les persécutions en 1915 sont les mêmes qui sont aujourd'hui chassés par Daech en Irak et en Syrie. Comme en 1915, les victimes sont chrétiennes et les bourreaux musulmans. Les motifs étaient laïcistes à l'époque, alors qu'ils sont islamistes aujourd'hui, mais la méthode reste exactement la même. Le plus alarmant, c'est que la négation de ce génocide en cours se fait sur notre propre sol. Il est extrêmement grave qu'une entreprise comme la RATP se serve de la laïcité comme prétexte pour censurer un appel aux dons pour les chrétiens d'Orient", conclut Valérie Boyer.
 

« Mettez http://leblogdemichelgarrote.blogspot.ch/ dans vos favoris ! »


La prise de position de Valérie Pécresse

Communiqué du député UMP Valérie Pécresse : "Valérie Pécresse, administrateur du Syndicat des Transports d'Ile-de-France (STIF) en qualité de conseiller régional et présidente du groupe d'études sur les chrétiens d'Orient de l'Assemblée Nationale, demande au Président de la RATP de reconsidérer la décision de sa régie publicitaire Metrobus concernant l'interdiction d'apposer le bandeau "en faveur des chrétiens d'Orient" sur l’affiche de promotion du concert intitulé "Les Prêtres" qui se déroulera le 14 juin prochain à l’Olympia.

Valérie Pécresse : Elle fait part de sa totale incompréhension devant cette décision qui s'apparente à une censure et de son indignation devant les explications de la régie publicitaire qui justifie sa décision par le fait "de ne pas prendre parti dans un conflit". Le terme "chrétiens d’Orient" regroupe différentes minorités qui font aujourd’hui l’objet d’une destruction systématique et programmée par l’organisation terroriste de Daesh. Il est choquant de mettre Daesh et les chrétiens d'Orient massacrés au même niveau.

Valérie Pécresse : Il ne s’agit donc pas d’une cause « religieuse » mais d’une cause « humanitaire». Elle rappelle aussi que la France a officiellement, par la voix de son ministre des Affaires Étrangères Laurent Fabius, apporté son soutien aux chrétiens d'Orient. Valérie Pécresse interpelle solennellement Ségolène Royal, ministre des transports, afin qu'elle intervienne en tant qu'autorité de tutelle de la RATP pour que celle-ci revienne sur cette décision choquante", conclut Valérie Pécresse.

RATP : officine socialiste et christianophobe

Metrobus, régie publicitaire de la RATP, a donc refusé de mentionner sur une affiche publicitaire que le concert des prêtres sera au profit des chrétiens d'Orient et de l'Œuvre d'Orient. Gérard Unger, né le 24 octobre 1946 à Paris, ancien président de RMC puis de la Sofirad, est le Président-directeur général de Metrobus, en clair, PDG de la régie publicitaire de la RATP, depuis 1997. Gérard Unger est également conseiller du président de Publicis, Maurice Lévy, et, président-directeur général de Médiavision (Jean Mineur, régie publicitaire de cinéma), toutes deux filiales du groupe Publicis.

Militant au Parti socialiste de longue date, il appartient au Bureau exécutif du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), de l’Union de la publicité extérieure (UPE), est vice-président de la LICRA chargé de la communication et président de JCall France (ndmg - un groupe gauchiste alter-juif et anti-israélien).

Source pour le profil de Gérard Unger :


Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté

  
  

Commentaires

  1. C'est évidemment beaucoup plus facile de s'attaquer aux chrétiens, puisqu'ils ont choisi, bon gré mal gré, d'inscrire l'exercice de leur culte dans la laïcité.
    Riposte laïque rappelait hier que les affiches islamo-prosélytes étaient autorisées sur les murs mais pas les chrétiennes. (Lien ci-dessous)
    http://ripostelaique.com/leche-babouches-la-ratp-accepte-la-pub-musulmane-et-refuse-celle-des-chretiens.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+La%C3%AFque%29

    Après l'assassinat barbare hier de 147 jeunes étudiants chrétiens au Kénia par les tueurs fous d'allah, on imagine que tous les "islamophobes" néanmoins amis et soutiens des islamistes vont un peu plus rentrer la tête dans les épaules. Islamophobe , mot dévoyé par un islamiste modéré du MRAP pour qualifier les anti-islamistes, islamophobe ne veut rien dire d'autre que la peur panique des islamistes qui ronge et détruit TOUS les Français.
    Il n'est que de lire les trois derniers Charlie hebdo pour se convaincre que cette "auto-censure" touche tout le monde. Les survivants de Charlie "savent" et on conçoit qu'ils se méfient, mais de là à n'enfoncer que Marine Le Pen, Sarkozy et les catholiques de France, sans un seul mot "méchant" à l'encontre des bouchers fous d'allah, l'athée laïc se pose beaucoup de question sur le courage citoyen de la médiacratie totalitaire de gauche.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire