Sarkozy : « Il me faut une Noire ! »







Michel Garroté  --  C'est une petite phrase extraite du livre publié mercredi 29 avril par l’ancienne ministre Roselyne Bachelot, actuellement dinde-chroniqueuse sur Déchet8 et kikiTélé. L'ancienne ministre de la Sans thé écrit ses mémoires (La petite fille de la Ve, éditions Flammarion) dans lesquelles elle revient sur les quinquennats de Chiracouille et de Sarkonul.


Elle raconte notamment comment l'actuel président de l'UMP a mené campagne pour accéder à l'Elysée en 2007. Un épisode fait beaucoup réagir. Nous sommes en 2006 et Sarkozy revient des Etats-Unis où il a rencontré Barack Obama qui n'est alors que sénateur de l'Illinois.


« Les amis, j'ai rencontré Barack Obama, le maire de Chicago (ndmg - faux : Obama était sénateur de l’Illinois). Ce type est le prochain président des Etats-Unis. Vous n'y connaissez rien, j'ai aussi discuté avec la secrétaire d'Etat, Condoleezza Rice, une femme formidable (ndmg - sauf qu’elle a trahi Bush…). Bon, vous vous mettez en chasse. Il me faut un Noir, ou mieux, une Noire ! », dit Sarkonul, cité par Roselyne Bachelot dans son livre (on appréciera le langage vulgaire et morveux du petit Nicolas…).


Et Roselyne Bachelot précise sur NoEurope 1 que la réflexion de son ancien patron, qu'elle ne manque pas d'égratigner par ailleurs, était « beaucoup plus large ». DSK avec Nafissatou et Sarko qui veut une Noire beaucoup plus large, le tout évoqué par la libidineuse Bachelot, et, le paquet plié et emballé repris sur le huff-blog d’Anne Sinclair, aucun doute, c’est bien de la Cinquième Raie pubique qu’il s’agit…


Reproduction autorisée avec mention :




Source :



   
   

Commentaires